Assainir l’air intérieur en 7 étapes

Comment assainir efficacement l’air intérieur ?

Virus, poussière, fumée de cigarette, particules fines, composantes allergènes, squames des animaux domestiques, etc. La pollution intérieure s’avère 2 à 5 fois plus importante que celle relevée dans les rues. Cela augmente considérablement les risques de maladies cardiovasculaires ou d’infections plus ou moins bénignes. Découvrez 7 conseils pratiques pour respirer sainement dans votre appartement.

Renouveler naturellement l’air intérieur

Fenêtre - Air intérieurLa solution la plus simple consiste à laisser quotidiennement les fenêtres grandement ouvertes pendant une dizaine de minutes, le matin et le soir. Cette astuce favorise une évacuation des particules fines, de la poussière et des composantes allergènes à l’origine de la pollution dans les pièces. Ce geste pratiquement anodin garantit l’assainissement et l’amélioration de la qualité de l’air intérieur. Cela réduit considérablement les risques de maladies cardiovasculaires, d’infections respiratoires, etc.

Par ailleurs, les ménages doivent détalonner les portes en libérant leur dessous. Concrètement, ils doivent prévoir un espace minimum d’un centimètre entre leur bas et le sol. Ce fin interstice constitue un excellent système d’extraction de la pollution ambiante dans les pièces principales. Cela favorise un renouvellement continu de l’air intérieur. Une moquette ou un parquet flottant ne doit absolument pas boucher ce passage.

Installer un purificateur d’air

Purificateur d'air intérieurCe dispositif permet d’assainir un appartement sans l’ouverture des portes et des volets. Il intègre un filtre qui capte systématiquement les pollens, les poils d’animaux, les acariens, les bactéries, les virus, les poussières, la fumée de cigarette, les particules fines, les composés organiques volatils, etc. Cet équipement lutte efficacement contre la pollution intérieure. Son usage garantit donc une respiration saine à tous les membres d’une famille.

Différents modèles plus ou moins polyvalents existent sur le marché. Ils peuvent jouer d’autres rôles connexes comme la ventilation et le chauffage. Le purificateur Tour Purifier Cool Formaldehyde figure parmi les produits les plus performants. Il projette plus de 290 litres d’air par seconde dans toute la pièce. Il combat efficacement la chaleur estivale en distillant une douce fraîcheur. Cet équipement capte également la poussière, les allergènes, les virus, les particules fines, etc.

Installer des plantes d’intérieur

Les ménages peuvent assainir leur appartement en y aménageant des végétaux. Différentes espèces éliminent efficacement les principales substances nocives comme le formaldéhyde, le benzène, le xylène, les hexanes, le toluène ou le monoxyde de carbone.

  • Les plantes sans fleur comme l’aglaonema, le ficus Benjamin, la fougère de Boston, le philodendron, le lierre ou le scindapsus permettent d’instaurer une chaleureuse ambiance épurée.
  • Les espèces comme le dragonnier, la phalangère, le flamant rose, le gerbera, la fleur de lune, l’areca, le palmier bambou ou le rhapis se révèlent également très efficaces pour assainir l’air intérieur. Elles apportent aussi une touche décorative particulière aux appartements.

Vous devez simplement positionner ces végétaux aux bons endroits pour réussir votre aménagement. Par ailleurs, certaines espèces diffusent d’agréables senteurs qui favorisent la détente et la relaxation.

Bien aménager la cuisine

Cuisine aménagéeLes ménages doivent veiller à une excellente aération de cette pièce. Cela s’impose pour une évacuation des substances potentiellement cancérigènes générées par les préparations. L’ouverture des fenêtres et des volets ne suffit pas généralement pour une élimination totale de ces polluants. La norme recommande d’installer une hotte équipée d’un filtre à charbon à la cuisine.

Un tel dispositif permet de purifier cet espace en temps réel. Il y récupère en continu les composés organiques volatils, les vapeurs de fumées et les hydrocarbures aromatiques polycycliques. Le fonctionnement optimal de cet appareil exige un entretien régulier. Cela implique un nettoyage récurrent de ses filtres. En cas d’usage, vous procédez rapidement à leur remplacement. Par ailleurs, une bonne maintenance des équipements à combustion limite la pollution intérieure. Défectueux, ces derniers peuvent générer du monoxyde de carbone.

Entretenir convenablement les endroits humides

La salle de bains peut générer une pollution intérieure importante en raison de l’humidité ambiante. Un bon chauffage s’y impose pour empêcher les moisissures de prendre d’assaut cet espace. Les ménages doivent y veiller particulièrement en saison pluvieuse. Ils doivent y passer régulièrement l’aspirateur pour prévenir toute prolifération latente de microbes.

Les propriétaires de maison doivent également bien entretenir la toiture. En effet, l’humidité tend à s’accumuler sous les feuilles de tuiles au fil des années. Cela favorise souvent le développement des moisissures. Celles-ci libèrent des particules fines qui affectent la qualité de l’air intérieur. Ce phénomène accroît considérablement les risques de maladies et d’allergies. Un nettoyage récurrent des combles permet aux ménages de respirer sainement.

Nettoyer les systèmes de ventilation

ClimatiseurUn bon entretien de ces équipements permet d’assainir et d’améliorer la qualité de l’air dans un appartement. Vous pouvez gérer personnellement cette tâche. Après avoir sorti les grilles, vous les astiquez minutieusement avec un chiffon humide pour éliminer la poussière et les autres déchets susceptibles de générer de la pollution intérieure. Le nettoyage des ventilateurs à flux simple ou double exige le démontage des bouches d’extraction.

Un bon entretien de ces dispositifs s’impose au niveau des pièces humides comme la salle de bains et la cuisine. Cela limite considérablement les risques d’apparition de moisissures sur les murs, autour de la baignoire ou du lavabo. Cela empêche la prolifération de particules fines susceptibles de provoquer des maladies cardiovasculaires et respiratoires ainsi que des infections bénignes.

Privilégier de bons produits d’entretien

De nombreux détergents fournis par les grandes enseignes commerciales libèrent des composés organiques volatils. Leur usage abusif accentue considérablement la pollution intérieure. Les ménages doivent donc respecter strictement les doses prescrites par les fabricants. Cela limite les risques de prolifération de particules nocives. Vous devez les utiliser avec précaution afin de ne pas affecter la qualité de l’air ambiant.

Une autre astuce consiste à privilégier les produits traditionnels au détriment des détergents classiques. Différentes recettes de grand-mère à base de vinaigre blanc, de citron ou de savon noir ont prouvé leur efficacité. Par ailleurs, les ménages doivent bien aérer les pièces lors des travaux de nettoyage et de la cuisson des repas. À défaut d’ouvrir les volets, ils peuvent utiliser un purificateur d’air ou un vaporisateur d’huile essentielle pour assainir facilement leur appartement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *