Pneus d’hiver : que dit la loi Montagne ?

Pneus - Routes hivernales

Cette règlementation impose aux automobilistes de circuler avec un équipement conforme pendant la période hiémale. Elle s’applique pendant une durée définie dans des zones clairement délimitées. Cernons ensemble les contours de cette loi entrée en vigueur depuis le 1er novembre 2021.

Des pneus antidérapants pour hiver

La loi Montagne contraint les automobilistes à équiper leur véhicule de pneus spécifiques entre le 1er novembre et le 31 mars de chaque année. Ce dispositif vise à améliorer la sécurité des occupants des voitures durant cette période. Il devrait aussi permettre de réduire considérablement les bouchons et autres blocages observés sur les routes pendant l’hiver. La loi précise clairement les accessoires dont les automobilistes doivent s’équiper pour se mettre en conformité.

  • Les pneus 4 saisons: ils roulent, sans encombre, sur la quasi-totalité des tronçons tout au long de l’année. Ils s’adaptent parfaitement aux bitumes enneigés. Très résistants et économiques, ils garantissent un excellent confort de conduite. Vous n’avez pas besoin de les permuter avec des modèles estivaux. Ces pneus se reconnaissent par la mention « All Season » sur leur flanc. Cela s’accompagne du marquage M+S (Mud and Snow) ou 3PMSF (3 peak montain snow flake).
  • Les pneus hiver s’adaptent parfaitement aux basses températures. Ils permettent de circuler, en toute sécurité, sur les routes enneigées grâce à leurs rainures ou lamelles. Leur gomme conserve toute leur élasticité en dessous de 7° Celsius.
  • Les chaînes neige : ces accessoires s’avèrent très efficaces pour une conduite fréquente dans les zones fortement enneigées. Les modèles à croisillons garantissent un confort optimal et une excellente sécurité. Vous pouvez en acheter ou en louer sur ce site.
  • Les chaussettes : elles s’adaptent parfaitement aux routes peu glissantes. Peu encombrantes, elles se montent assez facilement.

Cette vidéo de Norauto présente les directives pour vous mettre en conformité avec la loi Montagne.

Des pneus antidérapants dans 48 départements

Cette loi concerne les régions situées dans les massifs montagneux comme Allier, Alpes-Maritimes, Ardèche, Côte-d’Or, Corrèze, Hérault, Haute-Loire, Moselle, Hautes-Pyrénées, Vaucluse, Corse-du-Sud, etc. Entre le 1er novembre et le 31 mars de chaque année, vous devez impérativement équiper votre véhicule avec les accessoires précités ci-dessus vous résidez dans l’une de ces localités. Ce dispositif réglementaire s’impose aussi à tous les automobilistes qui empruntent les routes de ces régions. Les contraintes diffèrent en fonction du type d’engin.

  • Les voitures, SUV, 4X4, camionnettes et camping-cars doivent s’équiper de 4 pneus d’hiver ou 4 saisons. Une autre alternative consiste à doter leurs roues motrices d’une paire de chaînes ou de chaussettes adaptée à la neige.
  • Les autobus et poids lourds sans remorque doivent circuler avec au moins 2 pneus d’hiver ou 4 saisons au niveau de leurs roues directrices et motrices. Vous pouvez aussi les habiller leurs pneus de chaînes ou de chaussettes de neige.
  • Les poids lourds avec remorque doivent s’équiper d’une paire de chaîne ou de chaussettes pour traverser l’un des 48 départements en période hivernale.


pub

Des pneus conformes ou une sanction !

Les contrevenants à la loi Montagne encourent une amende de 135 €. La police peut également décider d’immobiliser la voiture concernée. Ne courez surtout pas ce risque insensé ! Même si vous échappez aux forces de l’ordre, vous pouvez perdre le contrôle de votre véhicule en raison des mauvaises conditions météorologiques. Pire, la neige pourrait bloquer les automobilistes indélicats. Ils pourraient patienter pendant plusieurs heures avant de pouvoir reprendre la route. Parfois, ils devront se résoudre à abandonner leur voiture aux abords d’une chaussée pour échapper au froid.

Deux signalisations peuvent vous aider à identifier les trajets touchés par la loi Montagne. Le panneau B58 vous informe que vous entrez dans une zone où s’applique la règlementation tandis que le B59 vous notifie que vous en sortez. La mise en œuvre de ce dispositif incombe aux préfets des villes concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *